Site Officiel de Montaud 34

Mortalité anormale de Colombidés

10 février 2020

Depuis plusieurs mois, des mortalités anormales de Colombidés ont été signalées sur le département de l’Hérault. Concentrées principalement dans le Nord-Est montpelliérain, quelques cas ont également été répertoriés à Montaud. Ces mortalités ont principalement concerné la Tourterelle turque et le Pigeon ramier (cf document joint).

Les rapports d’autopsies et les analyses complémentaires ont permis de mettre en évidence trois causes possibles de ces mortalités : la trichomonose, la variole aviaire ou la maladie de Newcastle.  Les colombidés sont sujets à ce genre de maladie en automne et au printemps.

Ces maladies, qui ne sont pas dangereuses pour l’homme, surviennent fréquemment dans la région et provoquent des mortalités importantes dans les populations d’oiseaux sauvages. Elles s’éteindront spontanément dans le cadre de leur cycle naturel. L’attention de tous les éleveurs de pigeons est attirée sur l’obligation règlementaire qui leur est faite de vacciner tous leurs animaux contre la maladie de Newcastle et de limiter au maximum les contacts avec les oiseaux sauvages. Ces précautions doivent également être suivies par tous les autres propriétaires de volailles vivant en plein air, dont les mangeoires doivent être placés à l’intérieur des bâtiments afin de ne pas attirer les oiseaux sauvages.

Pour enrayer ce virus, il est conseillé de retirer mangeoires et abreuvoirs de votre jardin pendant 3 à 4 semaines ou, si cela n’est pas possible, de les nettoyer chaque jour à l’aide d’un désinfectant (vinaigre blanc, huile essentielle, javel…). Les corps doivent être ramassés, placés dans un sac poubelle et mis dans un conteneur pour ordures ménagères (un cadavre par conteneur est autorisé).

Ces virus peuvent notamment contaminer les oiseaux charognards et les poules. Les animaux domestiques (chiens, chats) ne sont normalement pas en danger, néanmoins en cas de doute, les particuliers peuvent contacter leur vétérinaire.

 

Last modified: 10 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *